PRÉPARER L’ARRIVÉE DE SON CHAT


Vous venez de passer le cap de l’adoption… Vous avez rendu visite à votre futur petit ou grand félin et la magie du coup de foudre a opéré. Vous voilà donc l’heureux propriétaire d’un chat ou d’un chaton, qui, tout bientôt, rejoindra votre foyer.


Voici quelques conseils importants pour que son adaptation se passe au mieux :


Si vous avez jeté votre dévolu sur un chaton, gardez en tête que même s’il est mignon, joueur et (souvent) peu farouche, il sera aussi téméraire et énergique. Soyez donc conscients de cela lors de son arrivée chez vous et n’hésitez pas à discuter avec vos rideaux, vos canapés et vos dossiers de chaises pour les rassurer et les préparer à être éventuellement malmenés.

Attention, votre chaton est « teeeeellement mignon » que cela risque de déclencher chez vous une pulsion de câlinage intempestif et une envie irrépressible de jouer avec lui. Cependant, gardez bien en mémoire que cela reste un bébé, et qu’il a donc à ce titre également besoin de beaucoup de sommeil. D’autant plus lors de sa première semaine chez vous, car il devra redoubler d’énergie pour découvrir son nouveau monde. Alors, pour éviter que son système immunitaire ne faiblisse trop et qu'il ne tombe malade, ne le stimulez pas trop la première semaine et laissez-le dormir (ce qui ne vous empêche pas de l’admirer pendant qu’il dort ).

L’adaptation pour un chaton se passe relativement vite, en environ une semaine il se sentira complètement chez lui. Si vous êtes tombés amoureux d’un chat adulte en revanche, sachez que son adaptation pourra prendre un peu plus de temps (tout dépend de son vécu avant son arrivée chez vous). Il faut ainsi compter environ 3 semaines d’adaptation pour un chat adulte.

Commencez par donner à votre chat l’accès à un petit espace seulement, et dans tous les cas fermer l’accès aux chambres au début. Le lit est en effet l’endroit où il y a le plus d’odeurs humaines (même si dans certains foyers c’est la toilette) et le chat étant un animal territorial, il risquerait d’uriner sur votre lit pour masquer vos odeurs et y imprégner les siennes.

Cependant, une fois que votre chat/chaton se sentira parfaitement à l’aise chez vous (vous le constaterez rapidement car ce sera devenu chez lui, et vous serez dès lors relégué au rôle de majordome), quand vos odeurs seront devenues les siennes (vous la voyez arriver, la transition vers la soumission totale, n’est-ce pas ?), il pourra alors partager vos nuits et vous laisser un coin du lit !

Le canapé, on s’en doute, est également un endroit où les odeurs humaines sont fort présentes. Mais il n’est évidemment pas facile d'interdire le salon. Dès lors, quand vous vous absentez, vous pouvez y éparpiller quelques croquettes, afin qu’il ne décide pas d’en faire sa seconde litière.

Pour une bonne adaptation niveau propreté nous vous conseillons de commencer par ne pas mettre le toit sur la litière la première semaine (si vous avez une litière avec toit), d’ouvrir la cage de transport, à votre arrivée chez vous, devant la litière, et ensuite de lui montrer régulièrement celle-ci les premières 24h (surtout s’il s’agit d’un chaton). Veillez également à ne pas mettre la nourriture trop près de la litière, les chats n’aiment pas ça (un peu comme les humains, finalement).

Si vous avez un jardin, et que vous souhaitez laisser votre petit protégé profiter de celui-ci, il vous faudra prendre votre mal en patience. Comptez environ 2 mois à l’intérieur pour un chat adulte, avant les premières sorties. Les chatons, de par leur côté plus intrépide, aventurier et même plutôt inconscient, ne devraient être autorisés à explorer le monde extérieur qu’une fois leurs 8 mois révolus, le temps que jeunesse se passe, et ce pour une exploration en toute sécurité.

Préférez également le plein hiver pour les premières sorties, cela incitera votre chat/chaton à revenir plus rapidement à la maison. Ne lui donnez pas une liberté totale directement. Commencez pas une fois par semaine, puis deux fois, puis trois, etc. Essayez de choisir les jours de pluie ou de grand froid, toujours pour l’inciter à revenir rapidement à la maison. Ceci permettra en effet à votre chat de ne pas s’aventurer trop loin de son domicile, de se créer un territoire plus restreint, dès lors moins dangereux, et ainsi d’éviter tant que possible les risques de se faire écraser.

Enfin, sachez qu’à son arrivée votre nouveau protégé pourrait ne pas manger et beaucoup miauler les deux premiers jours. Ceci est normal (il faut le temps qu’il trouve ses marques) et n’est pas inquiétant. Cependant, si cela vous préoccupe trop, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.


Comment faire pour que l’acclimatation se passe au mieux si j’ai déjà un ou des chat(s) à la maison ?

Comme dit précédemment, le chaton s’adaptera plus vite à son nouvel environnement. Il s’adaptera dès lors également plus rapidement à la présence d’un autre félin, dont les odeurs sont déjà bien imprégnées dans la maison. Le chat adulte pourrait mettre plus de temps, aux alentours de 3 semaines. Mais tout dépend de son caractère et de la présence d’autres félins dans sa famille d’accueil ou son précédent territoire.

C’est donc un vieux mythe de croire qu’il vaut mieux adopter un chaton quand on a déjà un chat. L’adaptation de deux chats adultes peut être un rien plus longue (une ou deux semaines), mais se passe tout aussi bien, parfois même mieux, qu’avec un chaton, souvent trop énergique et fatiguant pour un chat adulte qui a déjà ses habitudes chez vous. Idéalement, quand vous amenez un nouveau chat à la maison, gardez votre premier chat à l’intérieur, jusqu’à ce qu’il/elle soit habitué/e au nouveau venu.

Commencez, dans la limite du possible, par limiter leur espace à tous les deux, pour qu’ils soient contraints de se rencontrer et d’apprendre à se connaître. Vous pouvez aussi tenter de leur donner une friandise (un petit morceau de poulet par exemple) en même temps, pour tenter de les rapprocher et de briser la glace (la musique adoucit les mœurs, la nourriture aussi).

Concernant la litière et la nourriture, il est plutôt conseillé qu’ils aient par contre chacun leur espace. Il faudrait donc une litière par chat et un coin à manger distinct pour chacun. Vos chats vont établir une hiérarchie. Il est possible que de petites bagarres surgissent. Il ne faut surtout pas intervenir, et les laisser mettre leurs propres règles en place. Si l’agression vous semble trop intense et que vous ne parvenez pas à rester en dehors (c’est humain), préférez la méthode douce en essayant de détourner l’attention du chat qui a le dessus, en jouant avec un plumeau, mais ne l’interpellez pas oralement ni en l’écartant de l’autre chat. Cela peut parfois surprendre et inquiéter, mais gardez en tête que les chats sont des animaux territoriaux et qu’ils doivent passer par cette étape pour installer une hiérarchie. Dans le cas de l’adoption d’un chaton, sachez que vous pourriez être surpris une fois que celui-ci grandira, vers ses 6 mois, un an. C’est en effet l’âge où les chatons acquièrent leur caractère définitif et il se pourrait que votre chaton mignon et docile se transforme en maître de maison. Ce n’est qu’à ce moment que vous connaîtrez l’entente réelle entre vos deux chats.

Sachez que les femelles ont en général un caractère plus trempé que les mâles. Les mâles auront tendance à se disputer en extérieur, pour défendre leur territoire, alors qu’à l’intérieur ils seront plus doux et tranquilles. A l’inverse, les femelles ne se battent généralement pas en extérieur, mais seront plus véhémentes à la maison. Quand il y a une mésentente entre chat c'est d’ailleurs principalement avec une femelle. Surtout soyez tranquille et optimiste ! N’oubliez pas que le chat est un animal extrêmement sensible, une vraie éponge à émotions. Si vous êtes stressé et pessimiste quant à l’entente entre vos deux félins, ils pourraient le sentir. Sachez toutefois qu’il n’y a aucune raison que cela se passe mal si l’adaptation se fait dans les règles, et que même dans le cas d’une adaptation difficile, avec un peu de patience et de douceur, cela finit par s’arranger.


Rejoignez-nous sur

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© Everyone Matters 2020

Faire un don, SPA belgique, refuge animaux belgique, Everyone Matters, adoption chat, adoption chaton, adopter, refuge belgique, refuge pour chats, société de protection des animaux, achat chat, association, adopter, stérilisation, Brabant wallon, Braine l'alleud